Ateliers suivi de l’ODD 6 (PNES, DGPRE)

Le Partenariat National de l’Eau du Sénégal (PNES) et la Direction de la Gestion et de la Planification des Ressources en Eau (DGPRE) ont animé dans le cadre du Projet « soutenir l’atteinte de l’ODD 6 à travers l’initiative d’appui à l’accélération de la mise en œuvre du Plan d’Action de GIRE – PAGIRE 2018-2030 du Sénégal »appuyé par le GWP trois ateliers de partage des rapports provisoires.

Les objectifs spécifiques poursuivis etaient de présenter le document de plaidoyer sur la GIRE en direction des départements, des ministères sectoriels, partager les indicateurs clés permettant de faire un bon système de reporting et de suivi-évaluation de la mise en œuvre de la GIRE à tous les niveaux d’échelles et par tout acteur, de proposer aux acteurs les lignes directrices permettant de concevoir de notes conceptuelles de projets concrets sur la base des actions définies dans le PAGIRE2.

En effet, le Ministère de l’Eau et de l’Assainissement à travers la (DGPRE) a fait la formulation d’un nouveau Plan d’Action GIRE pour la période 2018-2030, appelé PAGIRE 2. Cette nouvelle phase en lien avec les ODD (notamment l’ODD 6), la Lettre de Politique Sectorielle de Développement (LPSD) et la politique de l’Etat du Sénégal en matière de gestion de l’eau dispose de 05 objectifs stratégiques  à savoir : renforcer la gouvernance et les instruments de gestion des ressources en eau, préserver l’intégrité des masses d’eau et améliorer durablement la qualité de l’eau et des services, promouvoir la gestion intégrée et durable des eaux dans un contexte de Changement Climatique, promouvoir la valorisation des eaux, améliorer et diffuser les connaissances sur les ressources en eaux. 

Le Projet « soutenir l’atteinte de l’ODD 6 à travers l’initiative d’appui à l’accélération de la mise en œuvre du Plan d’Action de GIRE – PAGIRE 2018-2030 du Sénégal »appuyé par le GWP se justifie à la suite de l’évaluation de la GIRE au Sénégal qui avait donné un taux de 50% qui a avait montré la nécessité d’aider à la montée en puissance du PAGIRE par une action institutionnelle, un outil de suivi évaluation et un plan de plaidoyer.

C’est ainsi que les trois ateliers suivant ont été organisés à savoir l’atelier de partage des rapports provisoires élaborés dans le cadre de l’initiative d’appui à l’accélération de la mise en œuvre du Plan d’Action GIRE 2018-2030 du Sénégal du 08 octobre 2021, l’atelier d’adoption du document de plaidoyer sur la GIRE en direction des départements des autres ministères intervenant dans la gestion et l’utilisation des ressources en eau pour l’intégration des actions du PAGIRE2 (2018-2030) dans leurs priorités et interventions y afférentes le 11 octobre 2021 et enfin l’atelier de partage du Rapport du diagnostic et de l’analyse du fonctionnement et de l’animation du CSE, du CTE au regard de leurs missions et attributions respectives » le 22 octobre 2021.

Ces ateliers ont vu la participation des administrations étatiques (environnement, hydraulique, agriculture, urbanisme, …), les collectivités locales (élus, …), la société civile (POSCEAS, CONGAD, …), les Universités (EDEQUE, UGB, …).

Dr Adrien COLY, Président du Partenariat National de l’Eau du Sénégal, dans ses interventions s’est réjoui de la collaboration avec la DGPRE ainsi que de la participation des différents secteurs et acteurs. Il a remercié le GWP pour cet appui et a ensuite  félicité les consultants et souhaité qu’à partir de ce groupe qu’une communauté de pratique s’érige afin de faire la médiation de la GIRE à tous les niveaux.

M. Niokhor Ndour Directeur de la Gestion et Planification des Ressources en Eaux (DGPRE) a souhaité la bienvenue et marqué toutes ses attentes de ce processus. Il a salué les bonnes relations entretenues avec le GWP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 × 22 =


Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube